top of page

J'irai creuser la mer

Mes oiseaux sont innocents, ils n’ont pas connu la perte, l’absence, le manque. Ils sont vie et joie, mais aussi colère et larmes. Ils sont forts et fragiles à la fois. Naufragés échoués d’un matin d’automne, ils évoluent dans un équilibre précaire, de roche en roche, de failles en creux, dans un brouhaha silencieux d’écume. Là un paysage rocheux, une plage isolée leurs servent de remparts, territoire inespéré de jeux, d’expérimentations. Ils explorent, grimpent, observent. Une falaise infranchissable, une mer infinie comme frontière, ils sont seuls au monde. Un refuge tellurique et marin, récif escarpé d’une île imaginaire où tout est à construire.Un monde auquel je n’ai plus accès. Depuis le seuil j’en sonde les contours, les strates qui se mêlent, le sable qui remonte et l’océan qui fuit…

Série de 22 photographies argentiques
2019-2022

Le nid - Copie.jpg
Jiraicreuserlamer_Lavaricelle.jpg

les enfants et la mer qui remontent

se relèvent

chavirent

leurs cris

ivre

le silence de leurs rêves

le vacarme de la mer              

     et le vent

 

Jiraicreuserlamer_Lacascade - Copie.jpg
DLG10.jpg
Jiraicreuserlamer_Lessousbois.jpg

L'estran

le chaos de leurs pas dans la vase

au loin

j’atteins le rivage dans le brun de leurs yeux

 

01-30.jpg
Jiraicreuserla mer_leschardons - Copie.jpg
01-18.jpg
La cabane.jpg
Jiraicreuserlamer_Lebouquet - Copie.jpg
Jiraicreuserlamer_Duodanslesherbesseches.jpg

L'île

les basses lumières

de leurs coeurs à ma joue

la marée qui renverse

de l'enfance à mes bras

vivre

le vide assourdissant

le plein envahissant

01-28.jpg
J'irai creuser la mer, le nuage.jpg
01-3.jpg
bottom of page