Un peu plus loin le vert

De là, un cèdre bleu qui penche, un peu plus loin le vert, à perte de vue, un arbre qui rampe, deux autres qui s'élancent. Juste avant, le ronflement du vent. Plus loin une mer déchaînée de branches qui courbent, le tumulte des racines qui marcottent le sol, d'une carcasse déroutante d'un catalpa qui ploie. Dedans les parquets qui craquent, le soleil qui s'infiltre, berce. Le murmure du temps qui s'étire. Prémices.

hiver 2014

© 2020 Charlotte Audoynaud