Derrière le cèdre bleu

devant aussi


et l'immensité des conifères qui s’élancent


l'eau azur, le mur en pierre, les graviers aux pieds qui écorchent

la sieste en rouge sombre


à l'extérieur

la toile ciel du parasol à franges.

Il a sauté plus loin
dans le soleil qui se couche


j'ai couru autour.


Nous avons marché
fait le même chemin

 

des sauterelles aux pieds.

Elle strictes aux lunettes dorées

lui absent

et nous assis devant

 

derrière le jaune vif au massif

c'est ce qui déborde ici
le jaune, le rose aussi.

Et puis toi
à l'ombre des tilleuls.

 

© 2020 Charlotte Audoynaud