Alice

projet en cours

04bis.jpg
12bis.jpg
10BIS.jpg
07BIS.jpg
11bis.jpg
11bis.jpg
06BIS.jpg
01bis.jpg
02bis.jpg

  Alice

Sur le seuil de son départ pour le sud, je fais le portrait photographique d’Alice, jeune femme de 25 ans. Les prises de vues ont lieu dans sa chambre vidée. Il ne reste que le fauteuil offert par son père et ses plantes auxquelles elle tient. Ils sont ses fétiches. De sa fenêtre, nous pouvons observer cette roche qui la fascine. A ces images s’associent les textes d’Alice sur ses tatouages. Ces écrits personnels, nous apportent des bribes d’informations, des souvenirs ou des possibles de transformations. Ensemble nous construisons un récit autobiographique fictionnel

“Notre existence est une traversée continue d’un espace à un autre , d’une relation à une autre.  Nous sommes des êtres en perpétuelle transition, nos expériences se renouvellent constamment sans que nous ayons la possibilité de pouvoir les fixer. Les tatouages permettent d’immobiliser les souvenirs, de les cristalliser pour toujours avant que notre vie en changement permanent les efface. Ils permettent de nous rappeler que malgré le temps qui passe, nos expériences passées persistent et sont toujours visibles dans notre présent. Malgré le départ vers un nouveau monde, nos tatouages montrent que nos expériences constituent qui nous sommes , et s’imprègnent en nous de manière indélébile sur nos corps “
Mathilde Audoynaud.  


Cette série amorce le début d'un ensemble de portraits de femmes tatouées.


Fin hiver 2020
Série de 10 photographies
D’après négatifs 6x6 numérisés
Dimensions variables