Née en 1986, Charlotte vit et travaille à Saint-Malo. Elle développe une ­pratique ­artistique faite de projets ­pluridisciplinaires qui mêlent ­photo, ­écriture, vidéo, ­performance et son.

Diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon en 2016, Charlotte propose un travail poétique et sensible qui interroge notre relation au temps et au lieu, en photographiant des espaces naturels et des êtres éphémères. À travers ses propres expériences, elle met en scène ses proches dans une nature englobante. Elle cherche à mettre en forme, par des gestes et des postures, les changements constants du corps et ses relations à l’environnement. Charlotte inscrit sa pratique photographique dans des espaces instables, où les formes et les êtres basculent et où l’absence et le manque s’expriment. En photographiant sa famille et ses proches, elle tend à révéler une intériorité qui nous façonne et nous lie. Entre autobiographie et fiction, ses séries dessinent entre elles, un territoire intime témoin d’un temps qui fuit et qu’il faut vivre, ensemble.

Pour développer ses projets, Charlotte s’entoure de sa famille. Elle collabore avec son frère Pierre sur des créations sonores et mène des réflexions de pensée, avec sa soeur Mathilde.

En juillet 2020, sa série L’être instable est publiée en ligne dans la rubrique Coups de coeur du magazine Fisheye. Depuis, Charlotte ­Audoynaud a intégré les ateliers d’artistes COEF180 à Saint-Malo. En façade, elle y présente en janvier sa série Le bruit des orgues. puis au cours de l'été, cette série est présentée à la galerie Lumière d’Encre à Céret. Au mois de septembre, elle expose sa série De lichen et de glace, à Saint-Malo lors du festival le Vent en Poulpe. Récemment, elle est lauréate du Mentorat Photographique du Fond Régniers pour la création avec l’Agence Vu, et s'engage avec eux sur une formation de plusieurs mois.



En duo avec l’artiste ­plasticienne ­Ludivine Zambon et en collaboration avec le ­compositeur Pierre Joseff, elle développe en ­collectif une ­pratique ­artistique faite de projets ­pluridisciplinaires qui mêlent vidéo, ­photo, ­écriture, ­performance et son. Ensemble ils ­re-composent des ­atmosphères ­sombres, froides et ­poétiques où le ­paysage devient ­décor ; les habitants, ­personnages ; les ­objets, accessoires. Ils dressent au fur et à mesure de leur travail un portrait poétique et social de la jeunesse qui les entoure, de leur ­génération, de leurs proches. Ainsi ils réalisent plusieurs oeuvres, ­installations et ­performances. Ils ont eu l'occasion de présenter leur ­travail au cours de ­multiples­ expositions et ­projections comme ­Nouvelle vague, dernière vague, avec ­imagespassages, Le ­jardin des Argonautes, en résonance à la ­Biennale d'art ­contemporain de Lyon, mais aussi Première étoile, ­dernier flocon (Versant vidéo) à la Villa du Parc d'Annemasse.

audoynaud-zambon.com
ludivinezambon.com
pierrejoseff.com

Par ailleurs, Charlotte Audoynaud collabore avec ses frères autour du projet musical Gelatine Turner pour qui elle réalise des photographies et vidéos.

gelatine-turner.com

English